26 September 2011

Ressources en eau et changement climatique

La France doit-elle s'attendre à des problèmes d'accès à l'eau durant les prochaines années ?


Suite à la présentation du Plan national d'adaptation au changement climatique en juillet 2011 par le gouvernement, l'hydrologue Ghislain de Marsily, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie des technologies est interviewé par Olivier Boulanger.

Bon visionnage,

Cyril


-

12 September 2011

Eau : l’innovation la plus efficace est celle produite de manière collaborative

L’eau est plus que jamais l’un des secteurs clefs de l’environnement. Sur un marché mondial, évalué à 1 400 milliards d’euros par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le traitement de l’eau représente près de 39 %. Il faut dire que les besoins sont gigantesques.

En 2020, la population mondiale atteindra 7,4 milliards d’individus. L’accès aux ressources et la gestion durable des réserves d’eau s’avèrent donc cruciaux.


La France, grâce à ses "champions" nationaux, a su capter une partie des marchés de l’eau et de l’assainissement à l’international. Dans un segment de plus en plus concurrentiel, cette conquête des marchés mondiaux de l’eau ne peut se poursuivre qu’avec l’apport de services, de technologies et de solutions toujours plus innovants qui répondent à des besoins précis et identifiés.

Aujourd’hui, les trois grandes thématiques récurrentes de recherche et d’innovation portent sur le maintien de la biodiversité, l’eau et l’énergie et la qualité de l’eau.

Lire l'article complet de Benoît Gillman sur Cleantech Republic.

Olivier


-

5 September 2011

Des déchets broyés, ensachés et évacués par les réseaux d’eaux usées

« Ce n’est pas seulement un projet technologique, c’est aussi une solution sociétale qui peut faire changer les mentalités ». Quand il s’agit de parler de Setecom, Jean-Claude Joly a le sens de la formule.

Il faut dire qu’avec ses deux associés, il pense bien avoir mis au point la solution optimale pour favoriser le tri des déchets dans les centres urbains tout en réduisant la consommation d’énergie.


Son système Setecom (Système d’Evacuation, de Tri et d’Exploitation en Continu des Ordures Ménagères) propose le conditionnement à la source des déchets ménagers, puis leur évacuation en continu par les réseaux d’assainissement.

Une fois récoltés, les déchets sont broyés mécaniquement sur site pour être transformés en paillettes conditionnées dans des sachets étanches et résistants. Ces derniers naviguent ensuite via le réseau d’assainissement jusqu’à une grille de récupération des sachets. Ne reste plus ensuite qu’à les livrer aux industries du recyclage.


Lire l'article complet  Baptiste Roux sur Cleantech Republic.

Cyril


-