6 February 2012

Une « pompe à vélo » géante pour capter l’énergie des vagues


L’entreprise britannique Ecotricity ne craint pas le coup de pompe. Bien au contraire. Elle vient en effet d’acquérir le brevet de Searaser, un système innovant qui consiste justement à pomper l’eau salée en mer pour la transformer en électricité verte. Une innovation présentée, la semaine dernière, par Damian Carrington dans un article du Guardian.


Encore au stade de prototype, Searaser s’installe sous mer, à 18 mètres de profondeur. Il utilise donc la montée et la descente d’un gros flotteur pour pressuriser l’eau. A la différence des autres dispositifs d’énergie marine, la transformation de ce mouvement en électricité ne se fait pas en mer mais via un générateur placé sur la terre ferme. 

« Si vous mettez n’importe quel appareil en mer, il va devenir la proie des tempêtes » explique Alvin Smith, inventeur du Seraser. « L’eau et l’électricité ne se mélangent pas. Voilà pourquoi la plupart de nos appareils concurrents sont très coûteux à fabriquer et à entretenir. » Sans même parler du caractère corrosif de l’eau de mer.


Olivier


-

No comments: