28 October 2013

Chauffage et refroidissement : bien investir au bureau

Le système de chauffage à eau chaude est porteur d’utilisation d’énergies renouvelables : bois, biogaz, géothermie, solaire thermique, biocombustibles. En tant que système évolutif, il permet d’intégrer des solutions performantes au fur et à mesure et d’améliorer la performance énergétique.

La boucle à eau chaude est un système performant avec des réductions d’émissions de CO2 directement proportionnelles aux économies d’énergie. L’intégration d’un capteur solaire dans le système de la boucle à eau chaude permet d’obtenir 30% d’économie de CO2, alors que l’utilisation d’une pompe à chaleur réduit de 50% les émissions de CO2.

Les réseaux de chauffage urbain à eau chaude constituent un excellent vecteur pour les énergies renouvelables. Ils utilisent déjà plus de 20% d’énergies renouvelables pour chauffer 3 millions d’équivalents habitants et génèrent plus de 32% de la chaleur distribuée à partir de la cogénération.


Identifiant les solutions de travaux les plus performantes du point de vue de la faisabilité technique, économique et de l’excellence environnementale, l’étude menée par Energies et Avenir démontre le potentiel de la modernisation du système de chauffage/refroidissement pour atteindre des gains énergétiques significatifs d’environ 50 %.

Hervé THELINGE, président d’Energies et Avenir, déclare que " comme cela a pu être constaté dans l’analyse du secteur résidentiel, cette étude souligne la nécessité de favoriser des actions d’amélioration de la performance énergétique du parc tertiaire séquencées et ordonnées. A l’inverse des rénovations lourdes, dont le temps de retour sur investissement est long, Energies et Avenir attire l’attention des décideurs sur la pertinence de privilégier un phasage des travaux “BBC compatibles”. Ce phasage permet de réduire le coût des investissements initiaux tout en générant des économies financières et énergétiques importantes et pérennes dès les premières étapes.

En d’autres termes, il s’agit de faire le choix de la complémentarité et de la hiérarchisation des solutions, n’obérant pas la réalisation de travaux futurs sur l’enveloppe, indispensables pour réussir la transition énergétique."

Etude à prendre en compte donc avant de rénover son bâtiment tertiaire.

Christophe


-

7 October 2013

Eau et construction(s) durable(s)

Une fois n'est pas coutume, nous mettons en avant le site du ministère de l'écologie et les principaux liens en rapport avec cette (très) précieuse ressource qui assure notre survie.

L’eau fait partie de notre patrimoine et, comme pour les ressources énergétiques, la préservation et la mise en valeur de l'eau doivent être améliorer pour servir l’intérêt général et donc, les générations à venir.

Dans la construction, la marge de progrès est immense pour améliorer les techniques de construction, l’assainissement des eaux usées ou encore de la gestion des eaux pluviales.


Dossier Eaux et biodiversité : http://bit.ly/YFzHwj

La récupération des eaux de pluie, leur usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments : http://bit.ly/17bza9c

Publication « Systèmes d’utilisation de l’eau de pluie dans le bâtiment : règles et bonnes pratiques à l’attention des installateurs » : http://bit.ly/16t5RCx

Bonne riposte,

Valéry


-